Déployer le menu

 
Les chercheurs de VITAM ont développé une réelle synergie entre les disciplines et les thématiques de recherche. Ainsi, les pôles thématiques présentés plus bas sont très fortement interreliés et les chercheurs réalisent leurs travaux dans plus d’un pôle.


De façon transversale, les chercheurs de VITAM portent une attention particulière dans leurs travaux aux enjeux d’inégalités sociales de santé.

Pôles thématiques

Promotion de la santé durable, prévention, protection

Les chercheurs de ce pôle visent à développer une meilleure compréhension des risques à la santé ainsi que des déterminants ayant un impact sur l’état de santé et de bien-être des usagers, des citoyens et des populations. La recherche sur la promotion de la santé (ex. : alimentation et activité physique), la prévention des problèmes de santé (ex. : prévention des maux de dos) et la protection de la santé (ex. : protection face à la transmission d’un virus) se distingue par son souci d’outiller et de responsabiliser les individus et les communautés à prendre le contrôle de leur propre santé, par l’adoption d’approches participatives et par l’utilisation de méthodes de recherche variées et interdisciplinaires non contraintes par des cadres paradigmatiques déterminés.

C’est dans ce contexte que les chercheurs de VITAM soutiennent les innovations et l’amélioration des interventions visant à prévenir l’apparition, la progression et la chronicité des maladies. Ces recherches sont souvent à l’interface entre l’approche clinique de proximité individuelle et le développement de solutions à l’échelle communautaire et populationnelle.

Environnements : milieux de vie, milieux de soins et milieux de travail

Les travaux de recherche de ce pôle portent sur plusieurs composantes des environnements touchant les milieux de vie, les milieux de soins et les milieux du travail. À titre d’exemple, des études ciblent les environnements physiques et sociaux pouvant influencer la santé et le bien-être des individus et des communautés en considérant des dimensions tels l’environnement bâti, la qualité de l’eau, la participation sociale, l’inclusion sociale, la mobilité dans les milieux de vie et dans les milieux de soins. Les chercheurs de ce pôle travaillent en partenariat avec des organisations de divers secteurs (système de santé et de services sociaux, municipalités, écoles, associations, groupes communautaires, milieu de la justice, de la sécurité publique, etc.) afin d’expérimenter et d’évaluer des interventions dans la communauté et en milieu de soins pouvant avoir un impact sur les environnements physiques et sociaux de la population.

Des chercheurs de ce pôle étudient également les environnements de travail et les contextes sociaux qui favorisent ou non la santé et la sécurité au travail, ainsi que l’articulation des différents rôles sociaux des travailleurs de tous les secteurs d’activités. De plus, ils se penchent sur les liens entre l’organisation du travail et la capacité des organisations de santé à fournir des services de qualités aux usagers.

Le but ultime de ces recherches est de générer des connaissances utiles et éclairantes pour le développement de nouvelles pratiques intersectorielles et de gestion ainsi que pour la mise en place de politiques publiques visant le développement d’environnements favorables à la santé et la réduction des inégalités sociales et de santé.

Organisation, soins/services et politiques de santé

Adoptant une perspective systémique et tenant compte des orientations stratégiques et des politiques, les chercheurs du pôle Organisation, soins/services et politiques de santé s’intéressent aux transformations du système de santé et de services sociaux, à l’organisation des soins et des services de proximité, aux conditions d’innovation et de transformation des pratiques et de l’offre de services, ainsi qu’à l’intégration du numérique, ce dernier étant reconnu comme un levier pour contribuer à l’innovation et aux transformations en santé et services sociaux.

La vision de ce pôle est celle d’organisations agiles et apprenantes, offrant des soins et des services socialement responsables et intégrés, en phase avec les besoins et les priorités des usagers et des communautés. Les chercheurs étudient comment les différents facteurs individuels, organisationnels et populationnels (géographiques, sociosanitaires, culturels, économiques, technologiques) influencent l’accès, l’équité, la qualité, la sécurité et l’efficience des soins et des services de santé ainsi que, ultimement, leurs effets sur la santé et le bien-être de la population. Ces recherches sont réalisées en milieux urbains, semi-urbains et ruraux. Une attention particulière est portée aux arrimages entre les différentes instances impliquées dans l’offre de soins et de services de proximité et aux pratiques de collaborations interprofessionnelles réalisées dans le cadre de ces services. Les chercheurs de ce pôle soutiennent le développement, l’implantation, la mise à l’échelle, l’évaluation d’interventions et de pratiques innovantes centrées sur les besoins des usagers et de la population. Leurs expertises au regard de la prise de décision partagée entre l’usager et l’équipe de soins et de services permettent de traduire les connaissances dans l’action. Plusieurs des chercheurs de VITAM sont consultés par les gouvernements dans la mise en place de politiques gouvernementales. De plus, des travaux portent un regard sur celles-ci.

Engagement des communautés, des citoyens et des patients

L’engagement des communautés, des citoyens et des usagers dans les activités de recherche s’inscrit dans un mouvement global qui demande de repenser les relations entre le public, les professionnels, les gestionnaires, les décideurs, les élus et les entrepreneurs.

La recherche réalisée dans ce pôle vise à identifier les barrières et les facilitateurs à l’engagement des communautés, des citoyens et des usagers dans la recherche en soins et en services de proximité menant à une santé durable, et faciliter l’utilisation de pratiques et de méthodes de recherche optimales dans ce sens. De plus, elle vise le développement d’une recherche évaluative permettant de cerner les mécanismes de production des effets des partenariats avec les communautés, les citoyens et les patients dans le cadre des activités de recherche sur la santé durable. Finalement, avec leurs projets innovants, les chercheurs de ce pôle soutiennent des initiatives de renforcement de capacités favorisant une culture organisationnelle d’apprentissage et de collaborations en vue d’améliorer la santé de la population.

Application des connaissances

Les chercheurs du centre ont à cœur que les connaissances développées à VITAM aient un impact réel sur l’amélioration des soins et des services de proximité et sur l’amélioration de la santé et du bien-être de la population. Les chercheurs de ce pôle développent des connaissances et une expertise de pointe sur les stratégies optimales à utiliser pour atteindre cet objectif.

Le programme de recherche de ce pôle est essentiel à un système de santé apprenant et performant qui doit appliquer les connaissances qu’il génère et générer de la valeur. Il a comme but de mener des recherches qui produiront les fondements conceptuels, méthodologiques et empiriques nécessaires à l’application efficace des connaissances et à l’évolution de la science de la décision partagée dans de nouveaux domaines cliniques pertinents aux soins et aux services de proximité et, plus largement, dans l’objectif d’une santé durable pour les citoyens et la population.

Haut de page